Quel est le droit à la formation et à la validation des acquis de l’expérience (VAE) ?

Mission des ESAT

Les ESAT doivent favoriser l’accès à des actions d’entretien des connaissances, de maintien des acquis scolaires, de formation professionnelle, des actions éducatives d’accès à l’autonomie et d’implication dans la vie sociale en recourant à des intervenants extérieurs si besoin est.

Les ESAT peuvent contribuer au soutien de la VAE en mettant en œuvre une démarche de reconnaissance des savoir-faire et des compétences des travailleurs handicapés qu’ils accueillent. Cette démarche a vocation à permettre l’accès des travailleurs handicapés à un parcours de qualification professionnelle, notamment par le biais d’actions de formation.


Objectif de la VAE

La VAE vise à permettre au travailleur en ESAT d’obtenir tout ou partie d’un diplôme, d’un titre ou d’un certificat à finalité professionnelle enregistrés dans le répertoire national des certifications professionnelles. Pour l’obtenir il doit pouvoir se prévaloir d’une expérience à caractère professionnel d’au moins 3 ans en lien avec la certification visée.

Le choix de la certification repose sur le projet professionnel du candidat et prend en compte le mode de validation le plus adapté à ses aptitudes.

Les travailleurs handicapés bénéficient d’un accompagnement renforcé, par les personnels d’encadrement de l’ESAT ou tout organisme expert commandité par l’ESAT, tout au long des actions de VAE tendant à l’obtention d’une certification visée.

Problèmes relatifs au navigateur

Vous pouvez résoudre certains problèmes rencontrés avec le système de

Assemblée Générale 2021

Un grand rendez-vous annuel.

L’APAJH s’engage pour l’emploi des jeunes

Le 6 janvier dernier, l’APAJH a signé avec le gouvernement